Apprenez à connaître les pathologies et participez au développement du savoir commun

Cette version (2019/10/22 13:13) est en ébauche.

BUNYAVIRIDAEVIRUS

AGENT PATHOGENE

Arbovirus :

  • Virus enveloppés
  • Nucléocapside hélicoïdale
  • Génome segmenté : 3 brins d'ARN de polarité négative (1 long L, 1 moyen M, 1 court S). 10/23 kb
  • Famille regroupant 5 genres responsables : d'arboviroses (Bunyavirus, Nairovirus, Phlébovirus) de zoonose (Hantavirus) (+ Tospovirus = virus de plantes)

HISTORIQUE

EPIDEMIOLOGIE

PHYSIOPATHOLOGIE

ASPECT CLINIQUE

Selon le genre de virus

A) Bunyavirus

  • La Crosse virus (Virus de l'encéphalite californienne)
  • Vecteur : Aedes triseriatus
  • Transmission par piqûre
  • Contamination : en été et automne, Nord des Etats Unis
  • Clinique : méningoencéphalite, crises d'épilepsie, oedème cérébral

B) Nairovirus

  • Responsable de la fièvre hémorragique de Crimée Congo
  • Vecteur : tique (Hyalomma)
  • Transmission : piqûre de tique ou contact sang humain ou animal domestique contaminé
  • Contamination : printemps et été, Crimée, Afrique
  • Clinique : syndrome hémorragique sévère

C) Phlébovirus

  • Responsable de la fièvre de la vallée du Rift
  • Vecteur : Aedes (transmission transovarienne)
  • Contamination : piqûre d'Aedes, endémique en Afrique sub-saharienne pendant la saison des pluies (rarement épidémique)
  • Clinique : fièvre, céphalées, myalgies.
  • Dans les formes graves : syndrome hémorragique ou encéphalite ou rétinite
  • Possibles séquelles, mortalité 1 à 3%

D) Hantavirus

DIAGNOSTIC

TRAITEMENT

  • Absence de traitement spécifique sauf ribavirine dans fièvre hémorragique avec syndrome rénal à Hantavirus
  • Traitement symptomatique

PREVENTION

Contrôle de la population de rongeurs : mais risque de recrudescence d'autres maladies(théorie de la niche écologique)- éthique ???

RESUME

REFERENCES


Outils de la page