Apprenez à connaître les pathologies et participez au développement du savoir commun

Cette version (2019/10/24 16:28) est en ébauche.

ROTAVIRUS

AGENT PATHOGÈNE

Famille : Reoviridae - Genre : Rotavirus

  • Symétrie icosaédrique (double), 6 sérogroupes, non enveloppé
  • ARN, 20 kb, 11 segments, 11 gènes
  • Transmission féco-orale

HISTORIQUE

ÉPIDÉMIOLOGIE

PHYSIOPATHOLOGIE

ASPECT CLINIQUE

Syndrome gastro-entéritique

DIAGNOSTIC

  • Culture cellulaire difficile
  • Recherche d'antigène dans les selles (agglutination, ELISA)

TRAITEMENT

Pas de traitement étiologique, uniquement symptomatique

PRÉVENTION

A) VACCIN ROTAVIRUS

1) Type :

Vaccins antiviraux vivants atténués administrés par voie orale composés de :

  • 5 souches de rotavirus réassortant humain - bovin produits sur cellules Vero contenant les sérotypes G1, G2, G3, G4 et P1 (Rotateq®)
  • 1 souche de rotavirus humain atténuée (souche RIX4414) produite sur cellules Vero (sérotype G1) isolée d’un cas de gastroentérite infantile à rotavirus (Rotarix®)

2) Présentations / Schéma vaccinal / AMM

a) Rotarix®

Poudre et solvant pour solution buvable

b) Rotateq®

Solution buvable

3) Schéma vaccinal :

  • Rotarix® : 2 doses (la 1ère dès 6 semaines de vie, la seconde au moins 4 semaines apres)
  • Rotateq® : 3 doses (la 1ère dès l'âge de 6 semaines et au plus tard à 12 semaines, intervalle entre les doses d'au moins 4 semaines)

Ces vaccins peuvent être co-administrés avec les vaccins du calendrier vaccinal du nourrisson

4) Recommandation Population générale

Recommandation pour les nourrissons âgés de moins de 6 mois suspendue en Avril 2015 : Avis du HCSP du 21 avril 2015

5) Principales contre-indications

  • Nourrissons ayant une malformation congénitale de l'appareil gastro-intestinal pouvant prédisposer à une invagination intestinale.
  • Nourrissons ayant une immunodépression connue ou suspectée
  • En cas de fièvre, de diarrhées ou de vomissement, il est préférable de différer la vaccination
  • Allergie connue à tout constituant du vaccin

6) Principaux effets secondaires

  • Fièvre, diarrhées, vomissement
  • Les vaccins contre le rotavirus entraînent une augmentation du risque d'invagination intestinale, jusqu'à 6 cas supplémentaires pour 100 000 nourrissons dans les 7 jours suivant la vaccination nécessitant l'information des familles et un suivi renforcé de pharmacovigilance

RÉSUMÉ


Outils de la page