Apprenez à connaître les pathologies et participez au développement du savoir commun

Cette version (2019/10/16 13:53) est en ébauche.

NEVRALGIE D'ARNOLD

INTRODUCTION/ GENERALITE

Névralgie d’Arnold ou du nerf grand occipital Le nerf d’Arnold est formé par la branche postérieure de la deuxième racine cervicale (C2). Le nerf grand occipital innerve le cuir chevelu depuis l’occiput jusqu’au vertex et le nerf petit occipital, la région rétro-auriculaire.

Les douleurs, à type de décharge électrique ou d’élancement, siègent dans la région occipitale d’un côté et irradient vers le vertex, parfois jusque dans la région orbitaire, du même côté. Les accès névralgiques peuvent survenir sur un fond douloureux permanent à type de paresthésies ou de brûlures. Les accès peuvent être déclenchés par les mouvements de la tête et du cou.

À l’examen, il est parfois possible de déclencher la douleur en appuyant sur la zone d’émergence (de sortie) du nerf, c’est-à-dire à la base du crâne, au niveau de la naissance des cheveux.

La névralgie d’Arnold est rare, mais curieusement surdiagnostiquée en cas de crises de migraine typiques mais dont la douleur prédomine en postérieur, ou de céphalée de tension musculaire à prédominance unilatérale.

Une cause locale peut être retrouvée, comme par exemple une lésion cervicale haute.1)

1) https://www.cen-neurologie.fr/deuxième-cycle%20/migraine-nevralgie-du-trijumeau-algies-face

Outils de la page